Browsing Tag

mythe

    Articles

    L’allégorie de la caverne de Platon

    10 septembre 2016

    image

    Il y a quelques années, je m’étais inscrite à des cours du soir en Oenologie à l’Institut Roger Lambion à Bruxelles.
    Le prof, un homme imposant de par sa stature et sa verve, commença son cours par l’exposé de l’allégorie de la caverne de Platon. Une introduction magistrale qui restera ancrée dans ma mémoire !

    Bon, je ne peux pas vous la refaire là, en Live. Mais ne soyez pas déçus pour autant!

    En résumé que faut-il en retenir ?
    Que nous autres êtres humains sommes naturellement conditionnés.
    D’une part, par ce qu’on nous a appris et enseigné et que nous avons pris une fois pour toute pour argent comptant :

    « Je ne remets pas en question l’ordre établi. »

    « Si c’est un expert qui le dit, je le crois sans hésitation. Je n’oserais pas émettre un jugement contraire. »

    « La mousse au chocolat de ma grand-mère est la meilleure du monde. On ne peut faire mieux! » (Ca pour le coup, c’est vrai! :-))

    D’autre part, au fil du temps, nous nous enfermons dans une série d’automatismes, par habitude ou par fainéantise, automatismes dont nous n’avons plus vraiment conscience. Par exemple : vous êtes invité à déjeuner chez des amis ; le plat vous est servi ; immédiatement vous vous emparez du moulin à poivre et arrosez généreusement votre assiette. Vous n’avez même pas encore goûté le plat pourtant… Bel automatisme que voilà!

    Eh bien, figurez-vous que pour le Vin c’est pareil, nous sommes
    CON-DI-TION-NES!

    Pour beaucoup, le Vin, c’est un petit peu comme une équation à quelques milliards d’inconnues. Cela paraît complexe, ça nous dépasse. Du coup, on se raccroche à ce que papa et maman nous ont appris sur le Vin du temps de notre post-adolescence (pour se donner un peu de contenance lors de nos premiers repas « entre adultes »), ou alors on se réfère carrément à de Grands experts du Vin, tels Parker, parce qu’alors là c’est clair, on ne peut PAS se tromper!

    Combien de personnes n’ai-je pas entendues dire :

    « Le rosé, ce n’est bon qu’à l’apéro. »

    « Avec le fromage ? Du vin rouge évidemment. Comme ce bon vieux Georges et son Ristretto : What Else ?!! »

    « Plus cher est le vin, meilleur il est. » Et inversement  « un vin à 6 euros, ce ne peut être que de la piquette. »

    « Le vin Français est meilleur que les vins chiliens ou californiens (ou issus de n’importe quel autre pays par ailleurs). »

    Et pourtant, avez-vous déjà tenté un Vacqueyras rosé sur une bonne grillade ? Ou un Sancerre blanc sur un crottin de Chavignol ? Non sens ? Détrompez-vous, cela peut donner des accords formidables !

    Essayez! Bousculez les idées reçues! A mes amis Français, goûtez autre chose que du Français ou de grandes étiquettes! Et surtout, gardez en tête que c’est VOTRE goût qui compte, et il sera bien souvent différent de celui de votre voisin ou de tel ou tel expert en Vin.

    Tchin! 🙂