Monthly Archives

septembre 2016

    Articles

    Les vendanges, moment de grâce… éternelle ?

    22 septembre 2016

    Il est 5h30 du matin, mon réveil sonne.
    Aujourd’hui n’est pas un jour ordinaire.
    Je me lève, j’avale un café brûlant, et je me mets en route, direction le port de Cannes.
    A l’embarcadère, je retrouve une trentaine d’inconnus, aussi réveillés que je peux l’être en cette heure matinale. Des jeunes et des moins jeunes, hommes et femmes, tous ont l’air contents de se trouver là. Le soleil ne s’est pas encore levé et dans le crépuscule j’aperçois bientôt une navette qui s’approche et accoste devant nous. « C’est parti! » nous lance le capitaine, et tous nous montons à bord.

    Ce matin n’est décidément pas un matin comme les autres.
    En effet, ce matin, je pars faire les vendanges sur l’île de Saint Honorat… chez les moines de l’abbaye de Lérins 🙂

    Les vendanges!
    Cela fait quelques années que je rêvais d’y participer, mais jusque là, je n’avais jamais pris le temps. Et pourtant, quelle belle expérience! 🙂

    Déjà il faut s’imaginer ce que représente cette étape pour le vigneron. Les vendanges, c’est véritablement un moment particulier, empli d’effervescence. Elles marquent l’achèvement d’une année entière de travail mis au service de la vigne et, parallèlement, le début de tout le travail de cave, de la transformation d’un simple jus de fruit en un nectar divin.

    De paysan, le vigneron se fait magicien.

    Les vendanges, c’est aussi, déjà, le moment où le vigneron réalise quels vins il va pouvoir confectionner en fonction de la typicité des cépages produits, de la maturité des parcelles récoltées. Il sait, même s’il refuse de se prononcer avant que la dernière grappe de raisin ne soit cueillie (il paraît que cela pourrait porter malheur), si ce millésime sera grand, moyen, ou si les vaches seront maigres.

    De magicien, le vigneron se fait devin.

    Enfin, lorsque les derniers raisins seront récoltés, que les fermentations des différentes cuves seront lancées, que les assemblages seront réalisés, alors le vigneron pourra amorcer la dernière étape de son épopée… celle de la promotion des vins. Pour le vigneron, nul besoin d’attendre que le vin soit mis en bouteille et étiquetté pour pouvoir commencer à en parler.

    De devin, le vigneron se fait commerçant.

    Quel métier que celui de vigneron !
    Quel moment fabuleux et décisif que celui des vendanges !

    Et si en plus, vous faites les vendanges chez les moines, vous en retirerez un petit plus, je dirais… quasi mystique 😉

  • Articles Mes destinations

    Mes destinations de l’année

    Au cours des 11 prochains mois, vous pourrez suivre mes aventures dans ces différentes villes et pays. A chaque étape du parcours, j’essaierai de poster quelques news et coups de cœur de dégustation. Autant dire qu’il…

    11 septembre 2016
  • Articles Provence

    Bellet, une appellation qui a du chien!

    Connaissez-vous Bellet, cette petite appellation située au nord de Nice ? Si la réponse est oui, vous pouvez vous considérer comme un expert des AOC françaises! Aussi étonnant que cela puisse paraître, interrogez 10…

    10 septembre 2016
  • Articles

    L’allégorie de la caverne de Platon

    Il y a quelques années, je m’étais inscrite à des cours du soir en Oenologie à l’Institut Roger Lambion à Bruxelles. Le prof, un homme imposant de par sa stature et sa verve, commença…

    10 septembre 2016